inspiration

Lorsque cela est possible, rien de tel que s'offrir l'opportunité d'aller sur place
pour voir, découvrir, apprendre et partager la danse sur son lieu d'origine.

[Andalousie]   [Serbie]    [Rajasthan]   [Maroc]

[Jerez-Tanger 2008]    [Jerez-Cádiz 2009]    [Jerez 2010]   

[Jerez 2013]    [Jerez-Cádiz 2014]


Voyage en Andalousie (Málaga-Grenade), août 2007

Feria Málaga 2007

Quel plaisir de participer à la Feria de Málaga, de déambuler dans les petites rues, d'y croiser des femmes habillées de longues robes à pois, mantilles sur les épaules. Quel plaisir de prendre part aux "baile por Sevillanas" spontanés, d'écouter et de regarder le groupe de folklore malagueño qui a pris place devant la Cathédrale, ou bien encore de se faufiler dans la Peña Luis Breva qui vibre au son d'une bulería.

Chicas de Málaga Niña vestida de azul Peña Luis Breva

Silla Flamenca Folclore Malagueño

Folclore Malagueño tienda flamenca

Quant à Grenade, deux mots viennent à l'esprit : enchantement et duende!

Alhambra Los Tarantos Cueva de los Amayas


Voyage en Andalousie (Seville-Cordoue), septembre 2002

Logo bienal flamenco Sevilla 2002

Avoir la chance d'aller à Seville lors de la biennale de Flamenco est un vrai délice!

J'ai eu cette chance en 2002 et voici ce qu'était mon emploi du temps quotidien: cours de danse dans la matinée, promenades dans la ville l'après-midi et spectacles le soir dans des endroits magnifiques tels que la Maestranza ou le théâtre Lope de Vega.
Un vrai régal, entre la vielle ville et ses bars à tapas, la danse de Cristina Hoyos, la douceur du soir, le chant "a palo seco" de Enrique Morente, la Giralda, la voix de El Lebrijano, les bords du Guadalquivir du côté du barrio de Triana et enfin danser "por Sevillanas a la Feria de Otoño".

Triana Triana Monumento al Flamenco


Suivant »